Comment bien choisir le mode de vente pour ses coupes de bois ?

Comment bien choisir le mode de vente pour ses coupes de bois ?

Dans la vie d’un sylviculteur, la vente de ses bois est l’une des opérations les plus importantes. La recette d’une coupe conditionne souvent les futurs investissements réalisés. Dans ce contexte, rechercher une valorisation optimale des produits est indispensable. Cela passe par le choix du mode de vente.

 

La commercialisation d’une coupe de bois nécessite-t-elle des compétences particulières ?

  • Oui et non.  Les particuliers qui vendent leur voiture sur des sites en ligne ne sont pas tous mécaniciens mais pourtant ils arrivent à obtenir de bons prix ! Avoir des connaissances en matière de bois facilite la négociation et cela évite souvent de faire de mauvaises affaires. D’autant plus qu’à l’inverse de la vente de voiture, en matière de coupe de bois, les références sont peu nombreuses.         

 

Quels sont les modes de vente les plus répandus en France ?

  • Aujourd’hui, En France, une coupe de bois peut être vendue soit sur pied, soit bord de route avec des variantes en fonction de la répartition des responsabilités entre le vendeur et l’acheteur ainsi que le mode de cubage.

 

 

MODES DE VENTE 

 

Vente sur pied à l’unité de produit bord de route 

  • La vente sur pied implique que l’acheteur soit responsable de l’exploitation. A l’unité de produit veut dire que le volume cubé est réel. Ce volume se trouve bord de route.

 

Vente bord de route à l’unité de produit 

  • Le vendeur est dans ce cas responsable de l’exploitation. Le volume cubé est réel.

 

Vente en bloc et sur pied 

  • L’acheteur responsable de l’exploitation et sur un volume estimatif.

 

Lire la suite de l'article sur The Forest Time